FR NL EN

Qui sommes-nous ?

Organisée en un temps record de trois mois et malgré la faiblesse des moyens financiers, la première édition du Brussels Games Festival rencontra un véritable succès, public et médiatique. Dans la foulée de ce premier ballon d’essai, une structure autonome chargée de la gestion et de l’organisation du festival est fondée en octobre 2013. C’est l’asbl LUDIRIS dont le comité d’organisation, composé aujourd’hui de 13 membres, est renforcé cette année avec la création d’un Pôle Culture.

Le Brussels Games Festival est né de la volonté de divers partenaires actifs dans l’animation socioculturelle de poursuivre l’expérience réussie des « 24h du jeu », créées en septembre 2012 à la Tentation dans le cadre du Festival Checkpoint, un événement artistique et pluridisciplinaire placé sous le signe de la « rencontre ».

Implantée dans le quartier Notre-Dame-aux-Neiges, à proximité du Cirque Royal, la version inaugurale de 2013 a rassemblé plus de 2000 personnes. En 2014, nous avions reconduit la formule, savant dosage de prudence et d’ambition, mais sans trop espérer franchir la barre des 3000 visiteurs, même en doublant la surface d’exposition. Le pari fut plus que réussi puisque ce sont environ 4500 festivaliers qui ont participé à ces trois journées dédiées, du 15 au 17 août, à la culture ludique.

La 3ème édition s’est tenue les 15 et16 août 2015. Le festival est monté encore en qualité et fort du succès des éditions précédentes, a fini par convaincre la majorité des professionnels du secteur. Avec 6500 visiteurs, le BGF commence à rayonner bien au-delà des frontières de la Région bruxelloise, les habitants du nord et du sud du pays se sont déplacés en nombre, et nos voisins situent désormais Bruxelles comme une destination ludique de premier plan.

Le Brussels Games Festival est aussi le seul événement ludique à proposer des activités en plein air entièrement gratuites, ce qui a fait dire au journaliste français du site Un Clic un Jeu:

(…) comme tout ce qui est gratuit est meilleur, cela fait du BGF un des tout meilleurs festivals de jeu auquel j’ai eu l’occasion de me rendre.

La variété des exposants, venus parfois de très loin, l’engouement populaire et médiatique nous confortent dans nos choix. Nous pourrions multiplier les témoignages enthousiastes des participants à travers les nombreux messages reçus via les réseaux sociaux, les réponses à l’enquête de satisfaction ou encore les mails de remerciement et d’encouragement de nos partenaires. Les exposants, les animateurs, les auteurs et les invités semblaient eux-mêmes surpris et joyeux de l’affluence et de la diversité des publics, incarnant le melting-pot bruxellois.

Ceux-ci ont joué le jeu de la curiosité et de la découverte. Les tables de la protozone, l’espace dédié aux jeux de demain et les stands éditeurs n’ont pas désempli. La qualité des animations proposées par les ludothèques et associations actives dans le secteur du jeu, mais aussi la convivialité des lieux, étaient propices aux rencontres et aux échanges autour d’expériences inédites et de pratiques innovantes